Mise en ligne de l’étude BRASIPOLIS

2018-04-19T07:43:17+00:00 05/11/2017|

Au terme de 3 années d’études, Cathy CHATEL a remis son étude sur les agglomérations du Brésil: BRASIPOLIS. 

Brasipolis est un projet de recherche post-doctorale appelé « Brasipolis: les villes, les zones urbaines et la population ». Il est financé par la Fondation pour la recherche de l’État de São Paulo, FAPESP (processus 14 / 07800-5).

Le projet a été développé sur trois ans, 2014-2017 en laboratoire GAsPERR (Groupe de recherche et de l’espace Remet production régionale) (lien) à UNESP (Universidade Estadual Paulista « Julio de Mesquita Filho »), Campus Presidente Prudente (SP) .

Ce projet postdoctoral est lié au projet thématique «Logiques économiques et pratiques spatiales contemporaines : villes moyennes et consommation» développé de 2012 à 2018 et financé par la FAPESP (processus 11 / 20155-3).

L’objectif du projet Brasipolis est de mesurer l’évolution de la population des agglomérations urbaines de plus de 10 000 habitants du Brésil.
Le principal résultat du projet est la production de la base de données et du SIG de Brasipolis.
La base de données de Brasipolis décrit les agglomérations urbaines du Brésil au moyen de plusieurs indicateurs : la population et son évolution, la superficie (superficie des agglomérations), les unités administratives locales et les unités de recensement (municipalités, districts, secteurs de recensement).
En 2010, Brasipolis compte 1817 agglomérations urbaines et le taux d’urbanisation est de 74,4%.
L’IBGE (Institut brésilien de géographie et de statistiques) compte en 2010 5565 villes et 4718 villages; le taux d’urbanisation est de 84,4%.
Alors que la construction de la base de données de Brasipolis nécessite l’utilisation de données statistiques officielles de l’IBGE, les chiffres présentés par Brasipolis sont différents de ceux publiés par IBGE en raison de l’application de la définition et de la méthodologie spécifiques qui dépendent du projet de recherche mesure de l’urbanisation du monde, Geopolis.

Télécharger le PDF en portugais
Le projet sur le site du GAsPEER