Africapolis 2018-04-29T16:52:22+00:00

L’objectif du programme Africapolis était avant tout de répondre à cette lacune de  l’information géostatistique en matière de données fiables relatives à l’urbanisation: lacune pour les chercheurs, lacune pour les acteurs et lacune pour les organismes en charge de la planification et du développement. sur le terrain, plus de 2 558 morphologies d’agglomération ont été repérées, au bâtiment près, dont nous n’avons finalement retenu comme «urbaines» que les agglomérations de plus de 10 000 habitants, afin de proposer un critère de définition strictement identique à l’échelle du souscontinent. D’un autre côté, avec la documentation statistique, près de 160 000 villes et villages ont été répertoriés.

L’OPEDRA (en cours d’élaboration)

En 2017, dans le cadre de la mise à jour de ses données pour l’OCDE sur la démographie africaine, e-Geopolis initie un projet d’observatoire du peuplement de l’Afrique : l’Observatoire du Peuplement et des Enjeux de Développement Régional de l’Afrique : OPEDRA. Cet observatoire a pour but de compiler des données géolocalisées sur la démographie mais aussi les infra-structurelles, qui, une fois mise en corrélation, permettraient de fournir aux institutions et entreprises locales des informations stratégiques fortes pour le développement local. Dans un premier temps l’OPEDRA, travaillera sur l’Afrique de l’ouest et en particulier sur la zone UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo), pour enfin finir par le reste de l’Afrique.

Spécificités du projet :

  • Ensembles des localités ayant plus de 200 habitants : soit un seuil bien plus fin que ce que celui utilisé par e-Geopolis jusqu’alors.
  • Superposition d’un couche supplémentaire d’informations infra-structurelles
ACTUALITE
Load More Posts