Article | Shanghai et Guangzhou sont les deux agglomérations urbaines les plus peuplées du monde

2018-04-20T04:59:37+00:0025/04/2017|

François MORICONI-EBRARD
Joan PEREZ
Traduction de Claudio SMALLEY SOARES PEREIRA
Confins [En ligne], N°30 | 2017, Revue Franco Brésilienne de Géographie 

La mise à jour des populations des agglomérations de la base de données Geopolis montre que les deux agglomérations les plus peuplées de la Planète sont désormais situées en Chine. En 2010, avec 79,7 millions d’habitants urbanisés d’un seul tenant, Shanghai pulvérise le record détenu auparavant par Tokyo. La deuxième agglomération du monde est la conurbation de Guangzhou-Shenzhen, qui atteint 47,5 millions d’habitants. Cet article explique tout d’abord pourquoi ces chiffres ne sont pas – et ne peuvent pas – être officiels, au regard des fondements confirmatoires de la définition de la ville en Chine, qui s’opposent à la dimension exploratoire des statistiques dans les sciences humaines occidentales. L’article rappelle ensuite brièvement la définition morphologique et la méthodologie utilisée, en rapport avec les sources dont on dispose aujourd’hui sur la Chine. Les résultats présentés esquivent le piège trivial des superlatifs qui envahissent trop facilement la littérature sur les plus grandes villes du monde au préjudice de la compréhension plus générale de ce phénomène. Pour ce faire, la taille des agglomérations Chinoises est d’abord relativisée à celle du pays, aux choix de développement récents opérés par le gouvernement, et enfin à la place de cette civilisation dans l’histoire urbaine plurimillénaire de l’humanité. L’approche morphologique met aussi en lumière la forme nouvelle, résolument polycentrique et plus extensive, que prennent depuis quelques années toutes les grandes métropoles de la planète. Par leurs tailles exceptionnelles, les agglomérations de Shanghai et de Guangzhou nous donnent finalement à réfléchir sur des définitions, des concepts et des défis qui dépassent largement le seul Empire du Milieu.