Article | La légitimité des capitales italiennes

2018-04-20T05:00:21+00:0012/04/2009|

Cathy CHATEL
François MORICONI-EBRARD

paru dans la Revue Grande Europe, Dossier 7 « Le temps des capitales », La Documentation française. Avril 2009. 

Rome, choisie comme capitale lors de l’unification italienne, à la fin du XIXe siècle, à la condition de partager sa suprématie avec Milan et Naples au nom du polycentrisme, voit aujourd’hui son rôle mis en cause par ces deux villes situées aux extrémités opposées de la péninsule.

voir l’article